| Accueil | Contact | English |

Archives

Hiver 2005-2006

Ah comme la neige a neigé..._ Émile Nelligan

Déjà l'hiver! C'est fou comme le temps passe vite. C'est d'autant plus vrai à la ferme. La seule différence c'est qu'on est plus conscient de la roue qui tourne. Chaque saison a sa raison si on peut dire! Le printemps, c'est l'arrivée des agneaux. Les longues journées d'été nous permettent de s'affairer comme des petites abeilles et d'engranger les dons généreux de la nature gorgée de soleil. On profite des couleurs de l'automne et des jours qui racourcissent pour faire nos dernières réserves avant l'hiver, ce qui comprend l'abattage des animaux qui nous nourriront. Et enfin l'hiver... quand tout est endormi sous son manteau de neige et qu'on peut prendre un peu de temps pour se relever les pieds près d'un bon feu en se mettant à jour dans nos lectures ou nos travaux d'intérieur. Cet hiver, j'ai envie d'en apprendre un peu plus sur Rudolf Steiner et la biodynamie. Et vous? que ferez vous de cette période qui nous incite à ralentir?

Au boulot les gars!

Et oui, c'est aussi cette période de l'année où nos gars sont au travail. Enfin, travail... il faut le dire vite! Depuis le temps qu'ils n'attendent que ça. Le pauvre Buster Brown ressemble à Rocky Balboa tellement lui et Danzig se sont chamaillés devant les filles... Je dois dire qu'elles n'étaient pas mieux à se pavaner devant leur enclos en faisant des petits "coucou" avec la queue! Mais tout le monde est heureux maintenant, sauf Danzig qui est incapable de se contenter de sa vingtaine de filles: on a dû mettre un fil électrique de son côté de cloison qui sépare son enclos de celui de Roméo! Et ça le dérange à peine...  Espérons que ça tiendra le coup encore un mois...

Alors qu'on n'y croyait plus...

C'est presque difficile à croire mais notre laine est enfin revenue de la transformation après presque un an. C'est d'autant plus décevant que, bien qu'elle reste supérieure à la plupart des laines domestiques, le produit qu'on nous a retourné n'est pas à la hauteur de ce que la laine de mouton Icelandic peut offrir. Nous sommes donc toujours à la recherche de l'endroit idéal pour la transformation de notre laine... Nous essayons 2 nouveaux endroits cet hiver. On verra bien!

 

 

 

 

 

 

 


Merci!

Vous êtes plusieurs à m'avoir fait part de votre appréciation pour le journal d'une bergère. Je vous remercie de vos commentaires. Ça m'encourage à poursuivre l'expérience. Cependant, je me rends bien compte qu'il est difficile d'écrire ce journal à tous les mois. Je vais donc essayer une nouvelle formule saisonière. J'espère que vous apprécierai toujours!

Le mot de la fin

En y pensant bien, j'ai bien peur que M. Steiner devra attendre encore un peu. Il me reste encore à me mettre à jour dans ma comptabilité et commencer tous les préparatifs qu'impliquent l'importation de sperme de béliers congelé en provenance d'Islande.  Et si l'on pense au côté moins romantique de l'hiver, c'est aussi la saison des tuyaux gelés et de l'obligation de nourrir mes filles matin et soir! Mais honnêtement, entre dégeler un ou deux tuyaux et devoir déneiger ma voiture pour aller faire la queue dans le trafic, mon choix n'est pas difficile! Dans la vie, rien n'est tout noir ou tout blanc. Il y a du bon et du mauvais dans chaque situation. Tout est une question de choix. L'important, c'est que le bon puisse nous faire oublier le mauvais.